» Société civile de Madagascar / Plateformes et réseaux » > 01. PFNSCM : Plateforme nationale de la société civile de Madagascar » PFNOSCM - Plate-Forme Nationale des Organisations de la Société Civile de Madagascar. Présentation et expériences
 
Tout déplier Tout replier

 
 

PFNOSCM - Plate-Forme Nationale des Organisations de la Société Civile de Madagascar. Présentation et expériences

 

http://www.ong-ngo.org/spip.php ?page=fiche_pn&lang=fr&id_rubrique=326


PFNOSCM - Plate-Forme Nationale des Organisations de la Société Civile de Madagascar

Sommaire

I/ Historique et missions de la plate-forme nationale d’ONG

II/ Fonctionnement et gouvernance de la plate-forme nationale d’ONG

III/ Relations internes et externes de la plate-forme nationale d’ONG


IV/ Autres commentaires sur votre plate-forme nationale d’ONG

I/ HISTORIQUE ET MISSIONS DE LA PLATE-FORME NATIONALE d’ONG

1. HISTORIQUE DE LA PLATE-FORME NATIONALE D’ONG

a) Pouvez-vous décrire les éléments importants liés à la création de votre PFN ?

Le processus de mise en place de la Plate-forme nationale mené durant deux ans (à partir d’avril 2003) dont la Convention nationale tenue en juin 2005 en est l’aboutissement, constitue une initiative historique qui trouve sa source dans la convergence d’exigences endogènes et exogènes et qui s’inscrit dans un contexte mondial et national bien déterminés.

Au plan mondial, la reconnaissance de plus en plus unanime, depuis une quinzaine d’années, du rôle capital joué par l’ensemble des organisations de la société civile dans la défense des intérêts fondamentaux des populations, c’est-à-dire dans le combat mené pour la réduction de la pauvreté, le développement humain durable et la bonne gouvernance, aborde une nouvelle phase en ce début du troisième millénaire en raison de la situation d’aggravation de la pauvreté dans les différents pays et continents dans le cadre de la mondialisation. En effet, les recommandations et les résolutions de plusieurs instances internationales (Conférence des Nations Unies en faveur des Pays les Moins Avancés 2001, sur le Financement du Développement 2002, Union européenne Pays ACP Bruxelles 2001, Cotonou 2001, etc.) soulignent la nécessité de traduire pleinement en actes et non plus en paroles "acta non verba" cette reconnaissance de la société civile en tant que force décisive et incontournable en matière de développement et de bonne gouvernance, par l’établissement d’un partenariat authentique entre l’Etat et la société civile (ainsi qu’avec les autres acteurs), dans les différents domaines du développement.

Au niveau national, la prise de conscience de la nécessité d’une PLATE-FORME NATIONALE, au niveau des organisations de la société civile malgache est un processus dont la première phase couvre les années 1992-1996 marquées en particulier par la création et/ou le renforcement d’un certain nombre de collectifs et de réseaux d’associations et d’ONG nationaux et locaux intervenant dans différents domaines du développement. Au cours de l’étape suivante, à savoir les années 1997-1999, ces organisations se sont interrogées sur ce qu’est la société civile en général et la société civile malgache en particulier (DRV, COMODE, CNOE... Pour certains, ces interrogations ont abouti à des orientations très claires sur la nécessité de renforcer la société civile malgache et de mettre en place une Charte commune (DRV 1998). L’enrichissement du mouvement associatif national et local au cours des 3 dernières années –2000-2004- par l’expérience positive et négative au cours de la dernière décennie, la naissance de plusieurs collectifs, fédérations, plates-formes sectorielles et thématiques dans les régions, dans les provinces et au niveau national (réseau Eau et Assainissement, plate-forme des droits humains, plate-forme foncier, etc.) ont conduit au constat consensuel d’une partie des OSCM sur la nécessité impérative de mettre en place une Plate-forme nationale pour mieux assumer les responsabilités de plus en plus grandes dont elle est chargée.

En dernière analyse, c’est la dynamique de l’ensemble de ce processus et en particulier de la constitution progressive de ces diverses plates-formes sectorielles et thématiques au niveaux régional, provincial et national alliée au dynamisme de plusieurs associations dans les 22 régions de Madagascar depuis les quatre dernières années (2000-2004) qui a abouti à l’émergence du Comité National Préparatoire (CNP) créé lors de l’atelier national de Maibahoaka en juillet 2003 chargé de la mise en place de la Plate-forme Nationale ainsi que des Comités Provinciaux Préparatoires (CPP) des 6 provinces à la suite de l’Atelier national préparatoire d’Itaosy à Antananarivo en mars 2004.

b) Pouvez-vous décrire les évolutions marquantes de votre PFN

Mission :

La PFNOSCM existe et œuvre en tant que pilier du système de bonne gouvernance (démocratie participative, état de droit, décentralisation, transparence, intégrité…) car iI n’y a pas de Bonne Gouvernance sans une Société Civile forte, structurée et organisée, étroitement liée aux populations des différentes régions, notamment aux plus pauvres. Elle existe et œuvre également en tant que.force de proposition, d’alerte, d’interface entre les populations et les décideurs aux différents niveaux et dans les différents domaines pour l’existence effective d’une synergie et d’une coordination harmonisée entre les différents acteurs en vue du développement durable du pays.

Evolution du nombre des membres :

Si, au départ (avril 2003), 60 organisations de la société civile constituaient le comité de mise en place de la PFNOSCM, représentées au niveau des six provinces, actuellement il y a plus de 2.000 organisations réparties dans les 22 régions de Madagascar, travaillant dans tous les secteurs d’activités ou thématiques (santé, genre, environnement, ressources minières, gouvernance (élection, corruption, sécurité), développement rural, droits de l’homme, protection sociale, eau, assainissement, hygiène, ...etc).

Activités :

- Actions de sensibilisations et de mobilisations sur les rôles et missions de la société civile et les enjeux de la structuration face à la lutte contre la pauvreté et de toutes ses conséquences ;

- Appuis à la structuration des organisations de la société civile au niveau des régions ;

- Renforcement des capacités techniques des organisations de la société civile membres à travers des formations, des partages d’informations, divers appuis, conseils et orientations ;

- Actions de suivi des politiques publiques (exemple suivi de la mise en œuvre du MAP (Madagascar Action Plan), plaidoyer (système électoral, eau et assainissement, lutte contre la pauvreté, genre, développement rural, foncier...etc).

c) Actuellement, quels sont les points forts de votre PFN ?

1) La PFNOSCM est enracinée au sein et auprès des populations des "fokontany" (hameaux dans les zones rurales et quartiers dans les zones urbaines), des districts et des 22 régions de Madagascar

2) Elle est aussi constituée par des organisations travaillant dans tous les secteurs du développement

3) Elle est donc composée de 22 plates-formes régionales et de 11 plates formes thématiques nationales

4) La PFNOSCM est actuellement reconnue en tant qu’interface au niveau :

- de la Présidence de la République ;

- du Gouvernement ;

- du système des Nations Unies à Madagascar ;

- de la SADC (la PFNOSCM est représentée au sein du Conseil des ONG de la SADC (CNGO/SADC) ;

- du COMESA

- etc

5) La PFNOSC dispose d’une équipe permanente depuis janvier 2007 et qui assure la réalisation de ses plans d’action.

d) Quels sont les manques ou les points à améliorer ?

1) Sensibilisation et mobilisation sur les rôles et missions des organisations de la société civile et sur les enjeux de la structuration ;

2) Problèmes de renforcement institutionnel, organisationnel (ex. : insuffisance des frais de fonctionnement, équipe permanente insuffisante)et technique (beaucoup de renforcement technique à donner aux responsables locaux pour les rendre suffisamment efficaces) ;

3) Des lacunes en matière de communication ;

4) Des renforcements nécessaires en matière de gestion financière pour les responsables locaux de la Plate-forme.

2) MISSIONS DE LA PLATE-FORME NATIONALE d’ONG

a) Quels services votre PFN rend-elle à ses membres ?

Axe Stratégique (A.S.) 1. La mobilisation et le renforcement organisationnel, institutionnel et technique de la Plate-forme nationale et des plates formes régionales et thématiques des organisations de la société civile malgache :

- Appuis aux actions de sensibilisation, de mobilisation, des formations en gestion d’une organisation, en structuration des OSC, en technique de plaidoyer...

A.S.2. La mise en place et le renforcement des mécanismes de participation aux formulations, à la mise en œuvre et aux suivis des stratégies et politiques de développement :

- Partage d’informations, renforcement des capacités en négociation, en communication, en plaidoyer, formation en suivi des politiques publiques

A.S.3. L’appui à la mise en place et au renforcement des dispositifs de Gouvernance participative et démocratique :

- Partage d’informations, renforcement des capacités en négociation, en communication, en plaidoyer, formation en suivi des politiques publiques, accompagnement technique aux actions de plaidoyer

A.S. 4. Gestion d’une stratégie de communication interne et externe efficiente :

- Appui à l’élaboration de stratégie de communication, à l’élaboration des outils de communication, à la mise en œuvre des actions de communication.

A.S.5. Le Développement de partenariats :

- partage d’informations sur les partenariats potentiels, orientations, appui au montage et gestion de projet, mobilisation de ressources.

b) Votre PFN prend-elle des positions sur les politiques du gouvernement, des institutions régionales ou internationales ?

OUI

- Domaines d’intervention : santé, éducation/alphabétisation, genre, environnement, ressources minières, gouvernance (élection, corruption, sécurité), développement rural, droits de l’homme, protection sociale, eau, assainissement, hygiène...etc.

- Influence des décisions au sein des conseils d’administration, des comités de pilotage ou des structures de concertation au niveau du Gouvernement. Ex. : Participation active dans la rédaction du Madagascar Action Plan, des programmes-pays du système des Nations-Unies et de l’Union Européenne (10ème FED), Office des Travaux d’Urgence, Comité Eau-Assainissement-Hygiène, Comité pour la réforme des droits des enfants, Fonds de développement local, participation dans l’élaboration du programme sous-régional SADC sur la lutte contre la pauvreté et le développement à travers le CNGO-SADC (Sommet des chefs d’Etat de la SADC à Maurice en avril 2008), plaidoyer à travers la coalition d’OSC pour la réforme du système électoral...etc. ;

- Tribune libre dans les journaux, conférence de presse, sensibilisations sur terrain, groupes de discussion thématique...

c) Comment ses positions sont-elles élaborées et adoptées ?

- Consultation des organisations de la société civile au niveau des régions sur des questions précises ;

- Mise en place de 11 groupes thématiques au niveau national pour réfléchir sur des problématiques spécifiques et apporter les suggestions d’amélioration. Ces groupes thématiques sont : Santé, Genre, Environnement et ressources naturelles, Développement rural, Foncier, Gouvernance, Protection sociale, Eau-Assainissement-Hygiène, Développement économique, Droits de l’Homme, Education-Formation ;

- groupes de discussion thématique ;

- Mise en place envisagée dans les mois qui viennent d’un groupe d’experts pluridisciplinaires pour appuyer les groupes thématiques et les responsables régionaux de la société civile en matière d’information et d’analyse et de proposition de solution sur les questions d’intérêt public.

II/ FONCTIONNEMENT ET GOUVERNANCE DE LA PLATE-FORME NATIONALE d’ONG

1) FONCTIONNEMENT DE LA PLATE-FORME NATIONALE D’ONG

a) Quel est le statut juridique de votre PFN ? Est-elle déclarée ou enregistrée auprès des autorités ? Quelles lois encadrent l’activité des ONG dans votre pays ? Existe-t-il des lois différentes qui s’appliquent selon le type d’organisation (ONG, association, syndicats, collectifs) ? Précisez

- La PFNOSCM est de statut « association ».

- Les associations sont régies par l’Ordonnance 60.133 du 03 octobre 1960, les ONG par la loi num. 96.030 du 29 novembre 1996.

- Il existe donc des lois spécifiques régissant selon le type d’organisation composant les organisations de la société civile à Madagascar.

b) Quelles sont les instances de décision de votre PFN (Assemblée générale ? Conseil d’administration ? Direction exécutive ? Conseil d’éthique ?) Comment ces instances sont-elles désignées ?

- Nous avons l’Assemblée Générale, instance suprême de décision, qui se réunit en AG ordinaire tous les 4 ans, puis le Conseil National d’Orientation et de Suivi Stratégiques (CNOSS) constitué par deux membres par Région pour les 22 Régions de Madagascar. Le CNOSS a à sa tête un Président National et un Secrétaire Général démocratiquement élus en AG.

- La plupart des membres du CNOSS ont été élus par les délégués régionaux au cours de la Convention nationale de mise en place de la PFNOSCM en juin 2005. Leur principale mission est de vulgariser la Charte commune de la société civile au niveau de leur région, d’animer la mise en place et le fonctionnement des plates-formes régionales et d’assurer les relations avec la présidence, le Secrétariat exécutif national et les autres plates formes régionales

- Pour les plates-formes régionales mises en place, l’élection des membres du CNOSS et qui sont aussi responsable des structures régionales de la société civile se fait de façon démocratique, en assemblée générale, avec la participation des organisations de la société civile au niveau des communes et des districts de chaque région

c) Règlement intérieur et code de déontologie

- Votre PFN a-t-elle un règlement intérieur ?

oui

- Votre PFN a-t-elle un code de déontologie ou autre document similaire ?

oui

Nous avons UN REGLEMENT INTERIEUR qui a circulé pendant 4 mois dans les 22 plates formes régionales et les 10 plates formes thématiques pour être discutées. Nous entrons dans la dernière phase de validation.

Nous avons une CHARTE COMMUNE éthique.

- Avez-vous fait usage du code de déontologie ou du règlement interne ces 5 dernières années ?

non

d) Quel est le critère d’adhésion d’un membre dans votre PFN ?

Critères d’adhésion :

- Partage de la vision de la PFNOSCM

- Adhésion à :

* la Charte commune

* aux Statuts

* au règlement intérieur

* paiement de droit d’adhésion et de cotisation annuelle

e) Comptez-vous des structures internationales parmi vos membres (associations, ONG, mouvements) ?

oui

Si oui, combien sont-elles ? Au sein de la PFN, sont-elles organisées d’une manière spécifique ?

4 actuellement bien que plusieurs demandes des structures internationales à devenir membres de la PFN aient été formulées depuis le lancementg du processus de mise en place lancé en 2003 jusqu’à l’heure actuelle.

Ce nombre relativement restreint s’explique par la décision du Comité National préparatoire à l’époque d’axer d’abord les efforts sur la sensibilisation et la mobilisation des organisations à la base des 22 régions sur les enjeux de la création d’une PFN, de la structuration de la société civile malgache, de la nécessité d’une vision commune et d’une Charte commune adaptée aux conditions spécifiques de Madagascar et à l’environnement international. Aussi, l’intégration des organisations internationales a été renvoyée à une prochaine étape, c’est-à-dire à l’étape actuelle

f) Comment les membres reçoivent-ils les informations concernant les activités de votre PFN et des membres (lettre, mails, réunions, site web, espace Intranet…) ?

- réunion d’informations

- partage de documents par e-mail

- Flashs infos mensuels par e-mail et courriers postaux

- dans les semaines qui viennent, mise en place d’un site web (projet avec PNUD)

2) GOUVERNANCE DE LA PLATE-FORME NATIONALE D’ONG

a) Comment sont élus les membres du Conseil d’administration ? Quelles sont les fonctions du Conseil d’administration (élaboration des perspectives stratégiques, suivi des activités et du budget…) ? Précisez.

- Au sein de la PFNOSCM, nous avons :

* l’Assemblée générale : organe suprême d’orientation et de décision

* le Conseil National d’Orientation et de Suivi Stratégiques ou CNOSS où siègent le président et le secrétaire général élus par l’AG ainsi que deux représentants élus de chacune des 22 plates formes régionales membres de la PFN (au total 22 représentants des organisations de la société civile des 22 régions). Le CNOSS a donc à sa tête un Président National et un Secrétaire Général et se réunit 2 fois par an.

* Pour les plates-formes régionales mises en place, l’élection des membres du CNOSS et qui sont aussi responsable des structures régionales de la société civile se fait de façon démocratique, en assemblée générale, avec la participation des organisations de la société civile au niveau des communes.

TDR des membres du CNOSS (Cf. statuts, art. 16) :

1. élaborer et proposer à la CN les grandes orientations, les stratégies et les plans d’action à moyen et à long terme de la PFNOSCM ainsi que des budgets subséquents pour examen et validation ;

2. superviser la mise en œuvre et le suivi des orientations et des décisions de la CN ainsi que l’application de la politique financière et budgétaire ;

3. établir le règlement intérieur préparé par le Secrétariat Exécutif et que le CNOSS soumet à l’approbation de la CN ;

4. fixer les actes, établir l’ordre du jour de la dite Convention et diriger les travaux de la CN ;

5. mettre en place des commissions fixées par le Règlement intérieur ou décidées par la CN ;

6. assurer les Termes de référence, les modalités de recrutement, la désignation et la détermination des conditions de travail du Secrétaire exécutif National ;

7. agir, au nom de la Plate-forme, dans toutes les occasions de représentation, de collaboration et de partenariat avec des entités extérieures à la Plate-forme.

b) Quelles sont les fonctions de l’Assemblée générale ? Précisez. Fonctions de l’Assemblée générale (Cf. statuts, art. 10) :

1. procède à l’examen, à l’amélioration, au contrôle du respect de la Charte commune de la société civile, et à l’adoption des orientations de la PFNOSCM ;

2. procède à l’élection du (de la) Président (e) et du de la) Secrétaire général (e) de la PFNOSCM ;

3. entérine l’élection du Président et du Secrétaire général des bureaux décentralisés exécutifs des PFROSCM et ceux des Plates-formes thématiques nationales qui siègent au sein du CNOSS ;

4. entérine la décision d’exclusion d’une organisation membre ou statue sur son appel ;

5. délibère sur la Charte commune des organisations de la société civile de Madagascar, sur les grandes orientations de la PFNOSCM relatives à ses objectifs et approches stratégiques, sur les grandes lignes des Plans d’action décennal, quinquennal ou triennal ainsi que sur le Programme d’Activités proposés par le CNOSS et le Bureau exécutif ;

6. discute, approuve le rapport du CNOSS sur la marche de l’organisation en matière d’activités ;

7. analyse et approuve la politique financière et budgétaire orientée et suivie par le CNOSS et appliquée par le Secrétariat exécutif ;

8. crée toute structure qu’elle juge utile pour la bonne marche de l’organisation et ratifie l’organigramme de la Plate-forme ;

9. traite de toutes les autres questions relatives à l’orientation, à la gestion et à l’administration de la PFNOSCM qui excèdent les pouvoirs ou les compétences du CNOSS ;

10. adopte ou modifie tous les documents nécessaires au bon fonctionnement de la PFNOSCM tels que Charte, Statuts, Règlement intérieur, Pactes sociaux, etc.

c) Existe-t-il d’autres instances de gouvernance dans votre PFN ?

oui

Si oui, quelles fonctions remplissent-elles ?

Au niveau des régions : Il s’agit du Comité Régional d’Orientation et de Suivi Stratégiques(CROSS) qui se situe au niveau des régions. Deux membres au niveau de chaque district de la région constituent le CROSS qui est une sorte de "Conseil d’administration" au niveau régional.

III/ RELATIONS INTERNES ET EXTERNES DE LA PLATE-FORME NATIONALE d’ONG

1) RELATIONS AVEC LES MEMBRES

a) Quel est le nombre d’adhérents dans votre PFN ?

2003 : 60 organisations membres (existence juridique et opérationnelle depuis 2 années au moins)

2005 : 1300 organisations membres

2007 : plus de 2000 organisations membres

b) Avez-vous des groupes de travail ou commissions thématiques ?

oui

Si oui, sur quels sujets sont-elles mobilisées ?

Nous avons 11 Groupes thématiques : Santé, Genre, Environnement et ressources naturelles, Développement rural, Foncier, Gouvernance, Protection sociale, Eau-Assainissement-Hygiène, Développement économique, Droits de l’Homme, Education-Formation

c) Evaluez-vous les attentes ou besoins de vos membres ?

oui

Si oui, précisez :

* Par des CONSULTATIONS NATIONALES comme en décembre 2007 où tous les membres du CNOSS des 22 plates formes régionales et les responsables des 11 plates formes thématiques nationales ont présenté un rapport sur leurs attentes, leurs priorités et leurs besoins en compétence

* Par des FORMATIONS EN ABC (Analyses des Besoins en Compétences) des plates formes régionales avec l’appui technique du Secrétariat exécutif national (6 plates formes régionales ont bénéficié de cette formation en 2008)

* L’identification , l’analyse des besoins, des priorités et des besoins en compétence débouchent sur la formulation participative et la mise en œuvre de PLANS D’ACTION

2) RELATIONS AVEC LES BAILLEURS DE FONDS

a) Votre gouvernement fournit-il une politique de renforcement de capacités des ONG ?

non

a) Votre gouvernement fournit-il une politique de renforcement de capacités des ONG ?

NON (jusqu’à nouvel ordre)

ce sont les fonctions et les missions attribuées aux organisations de la société civile malgache qui ne sont pas encore très claire au niveau du gouvernement

b) Y-a-il un système de financement spécifique pour renforcer les capacités des ONG dans votre pays (par exemple : fonds, dons spécifiques) ?

non

Pour financer leur renforcement de capacités, demande de financement auprès des bailleurs de fonds.

c) Quels sont vos bailleurs de fonds ? Pour chaque bailleur, sur quels projets travaillez-vous ensemble et depuis quand ? Précisez :

- FORMGED/UE (août 2007 – décembre 2008) : Analyse des Besoins en Compétences (ABC) et Programme de Renforcement des Compétence (PRC), Formations techniques (démarches de structuration de la société civile, montage de dossier de projet, technique de plaidoyer, technique de communication) au niveau de quatre régions du sud de Madagascar, mise en place en cours d’une base des données ;

- PNUD et Programme MISONGA (Pact-CRS-USAID) (2004 - 2005) : la mise en place de la PFNOSCM

- Southern Africa Trust (novembre 2007 – février 2008) : financement des consultations régionales et nationale en vue de la préparation du sommet des Chefs d’Etat membres de la SADC qui a eu lieu à l’ile Maurice en avril 2008 sur "la lutte contre la pauvreté et développement" ;

- PNUD (novembre 2006 – décembre 2008) : financement des ateliers d’élaboration du plan stratégique et de la validation des statuts de la PFNOSCM, prise en charge du fonctionnement de la plate-forme (salaire du Secrétariat Exécutif National composé de quatre personnes, fournitures de bureau, meubles de bureau, appareils informatiques), appui au renforcement des capacités de la PFNOSCM en mobilisation et plaidoyer (projet réalisé dans deux régions du sud de Madagascar pour cette année)- - - FNUAP (juillet 2008 – décembre 2008) : promotion du genre et des droits de l’homme.

d) Quel bilan tirez-vous de la relation avec vos bailleurs (facilité ou complexité d’approche, facilité ou complexité du dialogue, problème de cofinancement, souplesse ou non, rythme de projet, évaluation, problématique inadaptée, problème de financement des frais de structure…) ?

- Pour la plupart, difficile : parfois complexité de dialogue, problème dans le respect du principe d’égalité, de subsidiarité, procédures lourdes, problème de financement des frais de structure.

3) RELATIONS AVEC LES AUTRES ASSOCIATIONS, ONG

a) Avez-vous des relations avec des ONG internationales, réseaux internationaux, plates-formes nationales d’ONG d’autres pays que le vôtre ?

oui

Si oui, précisez lesquelles et le type de lien :

Partenariat Sud-Sud :

- Avec le réseau des organisations de la société civile membres du CNGO de la SADC pour la lutte contre la pauvreté (La PFNOSCM siège au sein du CNGO-SADC)

- Partenariat avec COMESA (Programme Paix et Sécurité , Programme Gender)

Partenariat Nord-Sud :

- OXFAM (Addis Abéba Union Africaine)

- SOLIDAIRES AVEC MADAGASCAR-SoaMad (France) :

- CONSORTIUM DE SOLIDARITE AVEC MADAGASCAR-CdSM (France)

- FORIM (Forum des organisations de solidarité internationales issues de migrations) France

- ... etc.

b) Existe-t-il d’autres PFN ou réseaux nationaux d’ONG dans votre pays ?

Si oui, précisez :

Il n’existe pas d’autre PFN regroupant autant de thématiques et d’organisations de la société civile couvrant toutes les régions de Madagascar.

Ce qu’il y a ce sont des regroupements d’OSC sous forme de consortium, de réseaux thématiques etc dont la plupart sont membres de la PFNOSCM.

Travaillez-vous avec ces autres PFN et/ou réseaux nationaux d’ONG ?

IV/ AUTRES COMMENTAIRES SUR VOTRE PLATE-FORME NATIONALE D’ONG (organigramme de base)


 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter