» Société civile de Madagascar / Plateformes et réseaux » > 03. ALLIANCE des organisations de la Société civile adhérant aux Accords de Maputo I et II et d’Addis Abeba » > 01. Communiqué du 5 janvier 2010 de l’Alliance des OSC adhérant aux Accords de Maputo I-II et d’Addis Abeba
 
Tout déplier Tout replier

 
 

> 01. Communiqué du 5 janvier 2010 de l’Alliance des OSC adhérant aux Accords de Maputo I-II et d’Addis Abeba

 

(Traduction libre)

COMMUNIQUÉ


L’ALLIANCE DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE ADHÉRANT AUX ACCORDS DE MAPUTO I et II ET D’ADDIS ABEBA

fait la déclaration suivante concernant les élections prévues pour mars 2010 et l’Atelier préparatoire organisé par la HAT les 6 et 7 janvier 2010

Considérant

- les principes de l’Alliance : solution concertée, consensuelle et pacifique, seule solution de sortie du pays de la crise atroce qu’elle traverse et garantie de la construction d’une société et d’une république respectant les valeurs démocratiques,

- les seuls accords obtenus de la part des 4 mouvances qui ont accepté et signé devant le monde entier au nom de toutes les populations de l’île,

- ces accords qui ont mis en place une Charte des valeurs que l’on doit appliquer et respecter d’une manière générale et dans le détail,

- ces étapes déjà franchies vers une solution commune

- la destruction de l’économie engendrant des désordres sociaux, une dégradation des valeurs, une absence de sécurité et de paix sur l’ensemble du territorire, à tous les niveaux et dans tons les secteurs,

Constate de manière évidente que

- l’abandon des accords signés à Maputo et le projet d’élections au 20 mars 2010

- ainsi que l’Atelier prévu les 6 et 7 janvier 2010 organisé pour mettre au point la réalisation de ces élections

éloignent d’une solution de sortie de crise consensuelle.

L’invitation des diverses organisations de la société civile à cet Atelier est un moyen détourné pour renforcer les assises du pouvoir obtenu par des moyens ne respectant pas la Constitution et pour renforcer toute la politique appliquée dans ce cadre.

Note que :

- Des élections et un Atelier pour sortir de la crise nécessitent :
• Des organisateurs impartiaux, indépendants et non partisans
• La participation de tous les citoyens depuis la base jusqu’aux instances supérieures
• Des résultats acceptés par tous comme amenant le pays de manière pacifique vers la 4è république.

Déclare que :

- La réalisation d’élections à Madagascar telles que celles prévues pour le 20 mars 2010 qui ne respectent pas les principes de participation de tous ( ? : traduction littérale), n’apporteront ni l’ordre ni la paix ni des bienfaits pour les Malgaches. Elles provoqueront au contraire de nouveaux désordres, affrontements et autre crise dans le pays.

Par conséquent, l’Alliance des OSC lance un APPEL :

- A tous les citoyens et organisations de la société civile pour qu’ils n’acceptent pas d’être les instruments du renforcement des actions et décisions unilatérales

- A unir leurs forces pour la recherche d’une solution consensuelle ( ? ou commune) dans le court terme.

Fait à Antananarivo le 5 janvier 2010

* Malagasy MPAndala ny FIhavanana (MAMPAFI) Malgaches qui apprécient le Fihavanana (concorde, consensus ?)
* ACCES ZON’OLOM-BELONA (ACCES Droits Humains)
* FMM ( ?)
* FIraisan’ny SEndikan’ny Mpiasan’i MAdagasikara (FISEMA) Confédération générale des syndicats de travailleurs de Madagascar
* PFNOSCM/VOIFIRAISANA (Plateforme Nationale des Organisations de la Société Civile de Madagascar)
* TRANOBEN’NY TANTSAHA DIANA / MAISON DES PAYSANS de la région DIANA(Fédération d’asso)
* Plate-Forme Régionale des Organisations de la Société Civile/VOIFIRAISANA SOFIA
* Collectif des Citoyens et Organisations Citoyennes (CCOC)
* Club Développement et Ethique (CDE)
* MAMIMAD ( ?)

 

Déclaration du 5 janvier 2010 de l’Alliance des OSC Accords Maputo et Addis Abeba - Texte originel en malgache et traduction libre en français
Fichier PDF - 54.6 ko
 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter